Se souvenir de l’essentiel

(4 avis client)

5,9914,00 TTC

Titre : Se souvenir de l’essentiel

Auteur : Séverine Balavoine

Genre : Sentimental Contemporain

ISBN Papier : 978-2-37521-191-5

Pages : 288

Effacer

Description

Se souvenir de l’essentiel de Séverine Balavoine

La vie tient à peu de choses : Tristan et Solal viennent d’en faire la douloureuse expérience.

Lorsque Tristan se réveille, seul, à l’hôpital, après un accident de voiture, il sait d’emblée que leur existence a basculé et que rien ne sera plus jamais comme avant. S’il s’en sort sans trop de peine, toutes ses inquiétudes convergent vers Solal : pour lui, le chemin de la guérison sera long et parsemé d’embûches.
Ils ont survécu, pourtant le pire semble devant eux.

Et s’aimer n’est peut-être pas toujours suffisant pour surmonter les épreuves que la vie dresse devant nous. Alors entre un présent difficile et un avenir à reconstruire, entre disputes et rires, entre réussites et échecs, Tristan et Solal parviendront-ils seulement à se souvenir de l’essentiel ?

Brand

Séverine Balavoine

Informations complémentaires

Poids ND
Format

Semi-Poche, Ebook

Origine

France

4 avis pour Se souvenir de l’essentiel

  1. Marion D.

    Je remercie mixeditions pour ce service presse qui m’a permis par la même occasion de découvrir cette auteure que je n’avais encore jamais lu. C’est une très belle découverte, j’ai adoré cette plume douce, et j’ai adoré passé ce moment en compagnie de Tristan et Solal.
    ~
    Tristan et Solal c’est une rencontre explosif, je dirais même que la phrase « les opposés s’attirent » leur va si bien. Ils vivent un belle histoire, mais quand un grain de sable vient se prendre dans l’engrenage tout bascule, un accident et tout est remis en cause. Ils s’en sont sortis, le chemin est encore long, et on va les suivre dans cette période de reconstruction qu’ils traverseront tous les deux…
    ~
    Tout d’abord j’ai vraiment adoré la construction de ce roman, le fait d’avoir un chapitre sur deux passé/présent qui sont toujours en parallèles. Je trouve que ça a vraiment apporté une touche originale, et j’ai beaucoup aimé découvrir ces moments les uns après les autres.
    C’est un roman à la fois difficile à cause de l’événement qui survient, mais en même temps il est rempli de douceur, j’ai tellement aimé Solal et Tristan.
    Deux caractères complètement opposés, mais deux personnages attachants que j’ai adoré chacun à leurs manières.
    Solal est dès le premier abord provocateur, voir même insolent, mais tout ça n’est qu’une carapace, j’ai adoré son humour qui m’a fait sourire plus d’une fois tout le long du livre. Puis je l’ai trouvé fort malgré l’épreuve qu’il traverse, toujours déterminé et surtout un brin râleur sans quoi il ne serait plus le même.
    Quant à Tristan, dès le départ on le sent plus réserver, plus sensible, Solal apprendra à ses dépends que malgré les apparences Tristan a du caractère et il sait s’affirmer, puis toute la tendresse qu’il porte à son compagnon et tout le soutient qui lui apporte malgré les quelques rejets de Solal sont très touchants.
    Il faut dire que leur rencontre a été assez explosive entre eux, quand le feu et la glace se rencontrent… pour finalement se découvrir et s’apprivoiser, tout au long du livre on découvre l’ampleur de leur amour, c’est beau et touchant, et malgré les épreuves qu’ils traversent, ils arrivent à se souvenir de l’essentiel, l’amour qu’ils se portent est plus fort que tout, aide à tout surmonter ensemble, pour le meilleur ou pour le pire.
    Une très belle histoire, une tranche de vie, une histoire réaliste, avec des moments de bonheurs et d’autres moments plus difficiles.
    ~
    J’ai adoré la découverte de cette plume, si douce et pleine de vie, je ne pense pas m’arrêter là et compte bien découvrir encore d’autres titres de l’auteure. Vous l’aurez compris je vous conseille grandement ce titre, et de découvrir comment Tristan et Solal traverseront cette épreuve de la vie ensemble.

  2. jason.lemaire

    Tout d’abord je tiens à remercier Alaïne pour l’envoi de ce SP.

    Pour cette nouvelle expérience, je découvre l’auteure pour la première fois et je dois dire que je suis agréablement surpris.

    => La plume: tout ce que j’aime, addictive, fluide et surtout pas de fioritures décoratives.

    => Les personnages : Comment ne pas tomber sous le charme du duo Solal-Tristan. Ils ont deux caractères complètement différents mais complémentaires. Leur dynamique ainsi que leurs échanges font naturels et il est facile de s’identifier à l’un d’eux. Ensemble, ils vont devoir faire face aux épreuves de la vie.
    N’oublions pas Manue et Augustin, leur couple d’amis sans qui tout cela ne serait jamais arrivé.

    => L’histoire : C’est dans la construction du roman que l’auteure a surtout réussi à me charmer. J’adore les points de vue alternés.
    J’aime avoir les deux versions de l’histoire. Mais là où c’est parfaitement manié, c’est que les deux points de vue n’ont pas la même temporalité. Et si j’ai eu la crainte de me perdre au départ, que nenni, tout est clair.
    Aussi, j’ai aimé qu’à partir de son sujet principal, l’auteure arrive à explorer plusieurs aspects d’une vie conjugale avec des hauts et des bas ce qui ancre son roman dans une certaine réalité.

    Pour conclure, c’est une très bonne découverte qui me donne envie de découvrir d’autres œuvres de l’auteure.
    J’aime ces tranches de vie qui nous poussent dans la réflexion et l’introspection.
    Une romance contemporaine que je vous recommande, surtout si vous aimez le genre comme moi.

  3. lesueuremmanuel74

    Je suis contente de retrouver cette auteure que j’apprécie particulièrement pour son univers ou son style doux et fluide. J’aime l’ambiance qu’elle créé et ses personnages avec leur petits caractères bien présents mais sans que cela soit trop. Donc nous voici embarqué dans une nouvelle histoire avec Solal et Tristan. J’apprécie la présentation de l’auteur, déjà vue certes mais qui si elle est bien faite, nous apporte des éléments nouveaux et une autre version de l’histoire ou des pensées des protagonistes. Donc Solal nous raconte dans le passé, 4 ans avant les évènements et Tris nous raconte leur histoire dans le présent. Tous les deux avec un décalage de 4 ans au départ qui s’amenuise au fur et à mesure du livre, le passé rattrape de présent et c’est une bonne chose car on veut vraiment savoir comment tout cela va se terminer.
    Solal est charmeur et audacieux, Tris est plus réservé, réfléchis et un poil plus timide peut être ? Car il a son petit caractère et du répondant face à Solal.
    Je ne vais rien vous dire sur leur arrivée à l’hôpital car je veux vous laisser découvrir les conséquences de cet accident. J’ai vraiment aimé voir leur rencontre, leur amour s’étendre, les voir évoluer au fil des années et en même temps faire face dans le présent, ensemble ou séparément, mais souvent difficilement et quoi qu’il en soit avec courage. Chacun des deux a sa manière de gérer et ce ne sont jamais des situations simples. Je n’ai même pas pu imaginer ce que cela fait d’avoir le risque de perdre son compagnon de longue date, c’est infiniment trop douloureux à imaginer, on ne peut qu’essayer de comprendre le ressenti de Tris. Quant aux efforts et à la volonté de Solal dans cette épreuve, je ne peux même pas commencer à comprendre, cela doit demander une force intérieure énorme.
    J’ai beaucoup apprécié les amis : Manue et Augustin ; tous les deux connaissent bien leurs meilleurs amis et réagissent avec efficacité et stoïcisme vis-à-vis de certaines situations et je pourrais même dire : heureusement qu’ils sont là !
    Je ne peux que vous recommander cette histoire, douce et douloureuse en même temps mais si vous connaissez l’auteur, vous savez qu’elle parsème d’embuches le chemin nos personnages pour mieux leur offrir la fin qu’ils méritent.

  4. helenebones

    [SERVICE PRESSE]



    Se souvenir de l’essentiel de Séverine Balavoine chez Mix Editions


    Je remercie mon partenaire pour sa confiance et pour l’envoi de ce service presse.


    Mon résumé :

    Ne dit-on pas que les opposés s’attirent ? Tristan et Solal n’ont rien en commun. Et pourtant… L’un est calme et mature, l’autre est acerbe et a la pique facile. Virés d’un repas entre amis parce qu’ils ne font que s’engueuler, la hache de guerre sera enterrée sous les draps. Lorsqu’un terrible accident les fauchent à la sortie du restaurant, Tristan et Solal devront s’armer de patience, de force et d’abnégation pour tenter de se révéler ensemble.


    Tristan est un jeune homme qui cache sa fragilité derrière un humour un peu lourd et une agressivité tempérée. Élevée par sa mère lorsque son père les quitte alors qu’il a douze ans, Tristan se sent abandonné. Sa rencontre avec Solal, ce beau métis qu’il pense pouvoir glisser dans son lit en disparaissant au petit matin, va bouleverser son quotidien.

    Solal veut devenir éducateur. Élevé par des parents aimants et compréhensifs, il évolue dans la vie avec une certaine tranquillité, même s’il supporte mal le regard des autres concernant son homosexualité. Au contact de Tristan, Solal va s’ouvrir au monde.



    Mon ressenti final :

    Un joli roman qui aborde des sujets forts

    Alors, globalement, j’ai aimé ma lecture. Ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai clairement apprécié cette histoire. Le truc, c’est que je vois souvent passer les romans de Séverine, accompagnés de commentaires plus de positifs et de ce fait, je dois dire que j’en attendais plus.

    Je n’arrive pas à choisir si je préfère Tristan ou Solal. Dans ce roman, nous naviguons entre le présent et le passé. J’ai eu un peu de mal au début, mais très vite, j’ai trouvé un rythme de croisière dans le déroulé de cette histoire poignante. Le lecteur oscille entre le couple formé depuis des années, posé, construit et le passé où nous assistons aux premiers émois et aux premiers rendez-vous.

    Lorsque les protagonistes sont à l’hôpital, je sens Tristan étouffé par la culpabilité d’avoir causé l’accident et plongé Solal dans la douleur. L’auteure sait parfaitement faire passer les émotions, j’étais vraiment peinée pour Tristan, que je lis assommé par la situation. Solal, lui, est grognon et agressif. Bien entendu, c’est tout à fait compréhensible, vu la situation, et contre toute attente, je lui en ai voulu d’en faire autant baver à Tristan, qui se plie en quatre pour se faire pardonner et pour soulager son compagnon autant qu’il le peut. Mais j’ai compris également que Solal manquait d’air au milieu de tous ses amis et famille qui l’étouffe par leurs attentions. Il n’a aucun répit pour analyser sa situation, l’accepter et se faire à l’idée du marathon de soins qui l’attend.

    Les flashbacks sont un peu comme une bouffée d’oxygene après les chapitres pesants du présent. Bourrés d’humour, on découvre les garçons sous un angle plus joyeux, plus léger. Subsistent tout de même les sujets délicats du parent qui n’accepte pas l’homosexualité de son fils, la recherche d’un boulot (car nous sommes en présence de jeunes adultes sortis de l’école).

    Le déroulé du roman est clair, sans ambiguïté et haletant. Je dois avouer que j’ai eu peur d’y découvrir une rupture ou pire, un décès ! Pour savoir ce qu’il en est vraiment, il faudra vous procurer ce roman.

    L’auteure sait faire preuve de sensibilité, d’humour, de sérieux, de tact, aussi, à travers une écriture simple, tantôt sensible, tantôt plus dure mais toujours dynamique. Malgré la présence de personnage secondaires, je me suis enfermée dans la bulle de Tristan et Solal, sans aucune envie d’en sortir. J’ai aimé ce couple, cette force qui les unit, pour traverser le pire. Tristan encaisse tout, autant qu’il peut mais laisse la soupape exploser de temps en temps. Le couple ne se cache rien et Solal a suffisamment de maturité pour reconnaître quand il abuse.

    Au travers d’un couple qui traverse la tempête sous la forme d’un accident de voiture puis du handicap de l’un d’eux, se dessine une belle histoire d’amour sincère et fort.

    A découvrir ici : https://amzn.to/3zrA5XR

Ajouter un Avis
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique