Prison Putsch Tome 1

(2 avis client)

5,9916,00 TTC

Titre : Prison Putsch

Auteur : Ophélie Hervet

Genre : Sentimental Contemporain

ISBN Papier : 978-2-37521-117-5

Pages : 322

Effacer

Description

Prison Putsch Tome #1 de Ophélie Hervet

Alessio a dévoué sa vie à son clan. Et si protéger sa famille signifie passer plusieurs années derrière les barreaux, c’est un sacrifice auquel il consent. Pour assurer ses arrières une fois en prison et mettre son neveu à l’abri de sa pire ennemie, l’héroïne, Alessio a tout prévu. Il sait comment placer ses pions entre les murs opaques du pénitencier, quelles alliances nouer et qui éviter de contrarier. Après tout, ce n’est pas son premier séjour à l’ombre…

Toute cette mécanique bien huilée vole en éclats quand Alessio rencontre PA, son codétenu. PA, ouvertement gay, putain attitrée du parrain, est tout ce qu’Alessio n’est pas. Ou tout ce qu’il n’a jamais pu s’avouer être.

Bientôt, son neveu n’est plus le seul qu’Alessio veut protéger même si, pour cela, il faut parfois tout risquer et se dresser contre ceux qui détiennent le pouvoir : devenir parrain à la place du parrain pour rafler la mise. Une entreprise dont Alessio risque de ne pas ressortir indemne. Ou vivant.

Et si c’était derrière les barreaux, à l’abri des regards et du monde extérieur, qu’Alessio était le plus libre ?

Brand

Ophélie Hervet

Informations complémentaires

Poids ND
Format

Broché, Ebook

2 avis pour Prison Putsch Tome 1

  1. Ichmagbücher

    C’est loin d’être rose, mais je m’attendais à un univers plus sombre. L’effet est peut-être atténué par la plume et la narration à la premier personne du singulier du point de vue d’Alessio qui ne laisse aucune place visible à la peur, au contraire dès le premier jour, il montre une attitude forte, il n’a pas le choix. Il connaît néanmoins des doutes et des craintes, mais rien d’insurmontable.

    Alessio s’adapte rapidement à son nouvel environnement, et l’oppression particulière du lieu ne se fait pas vraiment ressentir, bien qu’il leur arrive de tourner en rond comme des lions en cage. Il se débat avec ses sentiments, à cause du clan et des barreaux. Tout passe par la maîtrise des émotions. Dans un tel lieu, il ne peut laisser paraître aucune faiblesse car l’enjeu est de taille. Il n’a pas droit à l’erreur, il réfléchit à chaque parole, pèse ses mots. L’impulsivité se paye cher. Chaque information peut se transformer en moyen de pression. Il observe, tâte le terrain.

    Les intrigues de prison et les jeux de pouvoir sont passionnants. Les voir poser leurs pions, avancer leurs atouts, appuyer là où ça fait mal, c’était à la fois excitant et effrayant. L’ambiance reste très tendue et teintée de violence sans être glauque. Pourtant, les passages à tabac et agressions sexuelles ne nous sont pas épargnés, sans entrer trop dans les détails. La tension était à son comble à la fin, je n’en pouvais plus de cette attente.

    J’ai adoré du début à la fin, la plume est addictive. Une réussite !

  2. garance.dejorna (client confirmé)

    Prison Putsch est un roman divertissant aux premiers abords, mais porteur de thématiques lourdes que je trouve abordées avec un naturel déroutant au commencement, puissant par la suite. J’ai commencé ce premier tome sans grande conviction, parce que j’avais peur ne de pas aimer les personnalités et psychologies qui se dégageraient de ce roman. J’ai été très, très agréablement surprise.

    L’auteur·e parle de sa volonté d’introduire des personnages très connus des stéréotypes et qu’elle manie avec brio. Alessio est un personnage à la carrure impressionnante, typique des gros durs insensibles, et pourtant, il s’est révélé plus profond à chaque page tournée. Il en va de même pour Dumas, que j’ai apprécié dès le commencement et qui, par sa détermination et sa force de caractère, a su me plaire. J’ai aussi réussi à m’attacher à Livio, Thibault et Fares, des personnages masculins qui sont tout en nuances.

    Malgré cette présence masculine omniprésente, la femme n’est pas sous représentée et a aussi sa place. J’ai aimé les interventions de toutes celles croisées dans le récit.

    La forme est simple, le style est très épuré et très accessible, mais le fond détient ce côté addictif qui m’a fait terminer le roman en l’espace d’une soirée/matinée. J’avoue que j’aurais aimé peut-être plus de psychologie, mais le narrateur (et personnage principal) ne mâche pas ses mots, ne tourne pas en rond pendant des pages sans savoir où se rendre. Il a les idées claires, nous embarque avec lui et l’enchaînement de scènes est très bien mené.

    L’intrigue nous captive du début à la fin ; on veut connaître les issues, le dénouement, l’évolution d’une relation bien loin d’être fleure bleue et sans difficulté. J’ai aimé les références littéraires, musicales, la présence de culture et surtout cette volonté de pulvériser les clichés de l’homoromance. On sent la documentation de l’auteure dans le domaine de la prison, et même si quelques descriptions environnementales m’auraient permis de mieux visualiser, on est rarement perdu dans ses explications.

    Je recommande ce livre à tous les friands d’action, d’émotion, mais aussi de personnages avec des caractères bien définis. J’ai sincèrement apprécié ma lecture !

Ajouter un Avis

Vous aimerez peut-être aussi…

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique