L’amour, c’est comme les emmerdes (ça n’arrive jamais au bon moment)

(5 avis client)

4,4912,00 TTC

Titre : L’amour, c’est comme les emmerdes (ça n’arrive jamais au bon moment)

Auteur : Charly Reinhardt

Genre : Sentimental Contemporain

ISBN Papier : 978-2-37521-182-3

Page : 252

Effacer

Description

L’amour, c’est comme les emmerdes (ça n’arrive jamais au bon moment) de Charly Reinhardt

L’existence de Thibault est bien compliquée depuis la mort de son père. Il lui a fallu composer avec son licenciement, sa rupture… sans compter la peine de sa mère, Astrid, que son joli monde de lutins et de fées n’a pas réussi à soulager. Prendre un nouveau départ loin de tout ce qu’ils ont connu était la meilleure chose à faire, pour elle comme pour lui.
À cette vie presque chaotique, Thibault n’avait pas prévu d’ajouter sa rencontre avec Bruno.

Bruno et sa petite routine tranquille qu’on envierait presque. Bruno qui ne connait d’ailleurs rien des tourments de Thibault et qui ne voit de lui que ses airs de beau gosse, trop parfait pour qu’il ne s’en méfie pas.

Seulement l’amour, c’est comme les emmerdes. Ça n’arrive jamais au bon moment et ça peut tomber sur n’importe qui. Eux compris.

Brand

Charly Reinhardt / Cha Raev

Informations complémentaires

Poids ND
Format

Semi-Poche, Ebook

5 avis pour L’amour, c’est comme les emmerdes (ça n’arrive jamais au bon moment)

  1. caroline.bentolila

    « Il y a certains pas dans l’existence qui coûtent plus que d’autres. »

    Une plume… captivante. Voilà ce qui me vient en premier après cette lecture et je dois dire que la beauté de ce roman tient à la plume de l’autrice, d’une justesse, d’une finesse… incroyables. Ce récit de vie, Thibault, Bruno, Capitole (alors, poule ou poulet ?), tous les personnages qui gravitent dans leur sphère, une ode à la vie, à l’amour. Ce roman c’est une force, un plaisir à lire, quand bien même la romance reste basique avec ni trop de remouds, ni trop de passés tortueux. Cette simplicité c’est ce qui en fait sa force. L’amour filial, des gens décalés, des préjugés à gogo, bref, ce qui s’y passe, ça pourrait arriver à tout le monde. Ce que Bruno vit avec les siens, c’est ce que de nombreuses personnes homosexuelles vivent et j’ai aimé le fait qu’on n’entre jamais dans l’excès, que tout, absolument tout reste commun, en fait. Dis comme ça, on a l’impression que c’est bateau, que c’est du déjà-vu, mais pas du tout. C’est si beau et encore une fois si juste.
    Thibault et sa mère déménagent dans une nouvelle vie pour… un nouveau départ : faire le deuil d’un père et d’un mari, laisser une relation derrière-soi et trouver de la compassion en des personnes un peu décalées, mais toujours si justes dans leur manière d’être et de penser. Chaque personnage offre quelque chose dans ce roman. La romance est belle, douloureuse par moment, pudique aussi d’une certaine façon, mais jamais dans l’intimité. Entre Bruno et Thibault c’est une sorte d’évidence camouflée derrière des relations qui ont laissées leur empreinte, derrière des peurs et des doutes, mais quand ils se laissent une chance, c’est… bouillant.

    Une histoire coup de cœur pour ma part. J’ai eu un peu de mal avec la narration au début : 3ième personne et présent, mais mama, je me répète, mais cette plume, un coup de poing. Il y a de la poésie, des vérités, aucune platitude. C’est fort. C’est magnifique.

    « […] et parfois les évidences naissent dans les silences. »
    L’évidence ici, c’est de lire ce roman. Vraiment. Lancez-vous les yeux fermés.

  2. garance.dejorna (client confirmé)

    J’ai commencé ce roman sans grande attente pour finalement être très surprise de ma lecture, que j’ai terminée en deux jours. Comme presque pour chaque roman de Charly Reinhardt, la profondeur des personnages est un des points forts, autant que les thématiques qui y sont abordées et surtout la façon dont elles le sont. Tout n’est pas abordé avec légèreté, mais globalement, cette histoire est assez chamallow dans sa plume et ses dialogues.

    Elle raconte la vie de Thibault, qui vient d’emménager avec sa mère, et sa rencontre avec Bruno, un nounours un peu grognon aux premiers abords. Si les deux pensent respectivement garder leurs distances au commencement, il faut croire que l’amour ne peut pas les garder éloignés trop longtemps.

    J’ai eu beaucoup d’attachement pour Thibault, mais surtout pour Bruno, que j’ai trouvé très vrai, très touchant dans sa façon d’être et de soutenir. Les personnages, même secondaires, sont bien travaillés, bien abordés, et tous reconnaissables à leur manière.

    Là où je n’ai évidemment pas été déçue, c’est avec la plume hard-poétique de l’auteure. Son narrateur s’exprime de façon assez singulière, surtout, il donne l’impression de « parler », mais ça ne retire rien à certaines poésies et métaphores entre deux comparaisons comiques. Le contraste m’a plu, et c’est ce qui rend la patte de l’auteure aussi reconnaissable. Et une nouvelle fois, la profondeur et le travail des dialogues m’a emportée avec les personnages, et j’ai adoré toute la sincérité qui se dégageait de tous ces mots si bien amenés.

    Mais là où ça a un peu plus prêché que d’habitude, c’est dans l’aspect psychologique que j’ai trouvé un chouïa négligé sur certaines thématiques. Bruno traîne une valise assez lourde, mais j’ai ressenti que l’auteure n’avait pas pris le temps d’en dévoiler l’intégralité, tout comme certains passages du roman que j’ai trouvé trop rapides, pas assez exploités, alors qu’il y avait de la matière. Après, peut-être que l’intérêt de ce roman était avant tout de faire passer quelques messages légers, mais dans ce cas peut-être que certains passages étaient un peu lourds en psychologie pour être abordés avec une telle légèreté.

    J’ai tout de même passé un bon moment de lecture, et recommande ce roman à tous les friands de belles romances MM avec une touche de psychologie et surtout d’humour. Parce que si ce roman peut être très sérieux et parfois même triste, il lui arrive plus souvent d’être drôle et de voler un sourire à son lecteur.

  3. Marion D.

    Je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à ça! Et je pense que c’est la couverture qui m’a induite en erreur, je m’attendais à un roman plutôt feelgood, rempli de légèreté et finalement on s’en éloigne énormément, mais c’était une très bonne surprise parce qu’on a frôlé le coup de cœur!J’ai vraiment tout aimé, les personnages, le décor, les différents thèmes abordés, en bref une histoire sublime.
    ~
    Thibault déménage avec sa maman pour repartir sur de nouvelles bases après plusieurs événements survenus qui leurs ont laissés des marques. Qui dit nouveau départ dit nouvelle ville, nouvelle maison, nouveau job mais aussi nouvelles fréquentations. Il fera la connaissance de Bruno son nouveau collègue de travail, un peu grognon sur les bords, qui a tout de l’ours acariâtre. Si au départ Bruno et Thibault portent un jugement hâtif l’un de l’autre, il ne vont pas rester indifférents longtemps…
    ~
    J’ai vraiment beaucoup aimé nos deux héros, Thibault au premier abord peut paraître sur de lui, le beau gosse blond qui n’a qu’à papillonner des yeux pour obtenir ce qu’il veut, mais on est bien loin du compte, et de même pour Bruno derrière son air bougon, ce roman nous montre bien que les apparences sont parfois trompeuses…
    Nos deux héros ont chacun un passé lourd à porter, et vous aurez tous le temps de les découvrir en lisant le roman.
    ~
    Une histoire forte, émouvante, pleine de tendresse, parfois des moments difficiles… et surtout si réaliste c’est vraiment un côté qui m’a énormément charmée. Des thèmes abordés forts, des personnages atypiques et attachants, autant les principaux que les secondaires comme Astrid la maman de Thibault, si touchante vivant dans son monde rempli de fées, ou encore Mélo et ses colocataires, les voisins d’une gentillesse à toutes épreuves..
    Et enfin une plume superbe, un très joli roman avec un joli mélange d’émotions, de l’humour, des moments plus difficiles, et encore une fois si réaliste.
    En bref je vous recommande chaudement ce moment de vie en compagnie de Thibault, Bruno et tous les autres, tout y est réunit pour passer un super moment de lecture.

  4. Céline Masson

    Je remercie Mix Édition pour ce service presse. Pour ce début de partenariat, j’ai eu envie de découvrir le nouveau livre de Charly R. J’ai déjà lu les deux tomes de Totally Nuts et je dois dire que j’avais bien apprécié sa plume.

    Dans ce nouveau livre, nous suivons Thibault qui emménage avec sa mère pour un nouveau départ afin de continuer d’avancer après la perte de son père, mari de sa mère, une douloureuse rupture et la perte de son travail.
    Ils font la rencontre de superbes voisins avec qui, ils vont se lier d’amitié rapidement.

    Thibault fait la rencontre de Bruno sur son lieu de travail dans l’import/export de transport, un peu ronchon et méfiant au début , Bruno fini par reprendre au début sa rencontre avec Thibault car plus les jours passent, plus ils se rapprochent doucement, et il se rend compte que finalement Thibault n’est pas un Don Juan au air de surfeur crâneur à vouloir montrer ses pectoraux.

    Thibault est tout le contraire, ce que Bruno comprend au fur et à mesure qu’ils apprennent à se connaître. Les deux jeunes hommes commencent a développer des sentiments, ce qui surprend Bruno, car lui est tout le contraire de Thibault. Il n’a pas ce gabarit d’homme musclé, tatoué de partout, bien au contraire, Bruno est un peu enrobé. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le fait que l’auteure casse l’image des deux hommes beaux gosses musclés à outrance!

    J’ai apprécié les voisins qui font tout pour les mettre à l’aise. La maman de Thibault m’a touché, et donc forcément quand les choses ne se passe pas comme prévu pour Thib, ça m’attriste vraiment que ce mauvais sort s’acharne sur lui. Heureusement Bruno à croiser son chemin et sera là pour l’aider par la suite.

    Bien que j’ai passé un bon petit moment, j’ai trouvé que malheureusement, il y avait un peu trop de longueur que j’ai survolé. J’ai également survolé quelques passages et j’aurais aimé en apprendre d’avantage sur les voisins, apprendre a connaître plus en détail la mère de Thibault. J’ai moins apprécié quand un ex qui débarque un peu trop au dernier moment ( j’aime quand ça se bagarre et que ça dure un peu plus longtemps) Ici, c’était juste un bref passage. Dommage que ceci n’ai pas été plus exploité.

    Dans l’ensemble c’était plutôt agréable, cependant ce n’est pas un coup de cœur.

    Si vous aimez la romance sans trop de prise de tête, ce roman pourrait vous plaire.

  5. aprovost86300

    Cette histoire est sortie depuis un petit moment maintenant et elle me faisait de l’œil ! Sa couverture simple mais que j’aime beaucoup et son titre plein d’humour me tentaient énormément. Même si le format était court j’ai beaucoup aimé ma lecture !!

    Nous voici donc partis à la rencontre de Thibault, en plein changement de vie avec sa mère Astrid. Nouvelle maison, nouveau boulot pour un nouveau départ dans la vie ! Premier jour de travail il rencontre Bruno un de ses collègues mais ayant bien assez de préoccupations Thibault préfère ne pas se mettre en avant ni se lancer dans une histoire d’amour ou quoi que se soit d’ailleurs. Bruno lui, se sent vite attirer par le petit nouveau seulement son passé amoureux ne le met pas en confiance alors il préfère faire le sauvage. Entre les soucis familiaux, le passé de chacun et les circonstances rien ne s’annonce facile.

    Thibault est un mec simple. Il se satisfait des petits rien de la vie, et encore plus depuis la perte de son père. Il ne souhaite que le bonheur de sa mère, quitte à s’oublier dans l’histoire. Il fait sa vie, ne se préoccupe pas des autres plus que de raisons, est discret, serviable, le bon gars sympa et avenant quoi. Cependant sous sa façade heureuse et sans prises de tête, Thibault cache énormément d’inquiétudes et de lassitude. Malgré tout l’amour et la tolérance qu’il a envers le petit grain de folie de sa mère, il n’empêche que la situation le pèse même si il ne s’en plaindra jamais. Il n’est pas du genre à demander de l’aide ni à se mettre en avant alors que son physique flatteur et sa bienveillance pourraient lui permettre. Entre l’état de sa mère et quelques blessures du passé il est cependant prudent. J’ai beaucoup aimé son personnage car clairement il est adorable. C’est le mec toujours prêt à aider sans rien attendre en retour. Il est naturel et franc ça fait du bien !!

    Bruno lui c’est l’ours mal léché dans l’histoire. Sympa mais sans plus, sa nature méfiante prend souvent le dessus. Il a beaucoup de qualités similaires à celles de Thibault comme la discrétion et le sens du travail. Cependant il est beaucoup moins avenant. En effet, échaudé par le passé il est beaucoup plus méfiant désormais et n’accorde sa confiance qu’en de très rares occasions. C’est pourtant le genre de mec nounours qui ne demande qu’à être connu. Il faut juste réussir à percer sa carapace. Au fil de l’histoire, on va le découvrir plus entreprenant et sociable et il va même se montrer prévenant et altruiste envers ses proches. Quand il aime il ne le fait pas à moitié et ça se ressent. J’ai beaucoup aimé son personnage également, il est entier et sans faux semblants.

    Leur relation n’est pas gagné au départ. Si Thibault se montre plutôt sympa et ouvert à leur rencontre, ce n’est pas le cas de Bruno qui campe sur ses positions à savoir que sous ses airs de beau gosse Thibault cache sûrement quelque chose. Pourtant malgré ça chacun entame un petit béguin pour l’autre mais comme aucun ne souhaite révéler son orientation sexuelle ils vont taire leur attirance un moment. Chacun se méfie de l’autre au vu des blessures du passé et pourtant le destin ne va avoir de cesse de les pousser l’un vers l’autre. Cependant quand on croit à un début d’histoire… enfin… bim retour à la case départ !! Vont-ils réussir à passer outre leurs barrières pour se rapprocher ?! J’ai aimé leur relation car elle était pleine de vrais sentiments, sans fioritures ni histoires tirées par les cheveux. C’était très agréable de suivre leur cheminement.

    Les personnages secondaires ne sont pas nombreux et n’apparaissent pas énormément si ce n’est la mère de Thibault, Astrid. Elle a une grande place dans la vie de son fils, du coup elle a une place importante dans le récit également. Je me suis vite attachée à elle et ses particularités, ses apparitions sont souvent émouvantes. On rencontre également Mélo, Toc et Omar les voisins un peu perchés mais adorables de Thibault et Astrid. Sans oublier Capitole, mais là je vous laisse le bon soin de découvrir de qui il s’agit…

    En conclusion j’ai beaucoup aimé cette histoire. Simple, pleine de beaux sentiments et toute en émotions. J’ai ressentis en même temps que les personnages, rigolé avec eux mais aussi pleuré. Le récit est à la troisième personne mais ça ne m’a en rien gênée pour suivre l’histoire. La plume de l’auteur est fluide et agréable et l’humour du récit m’a percutée plusieurs fois et je me suis régalée. Une belle histoire où les deux héros doivent apprendre à se reconstruire au-delà de leurs faiblesses pour ensuite pouvoir se construire à deux. Et malgré le format plutôt court de l’histoire j’ai trouvé que tout était bien amené alors je ne peux que vous conseiller cette jolie romance MM.

Ajouter un Avis

Vous aimerez peut-être aussi…

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique