À la croisée des destins

(4 avis client)

6,9920,00 TTC

Titre : À la croisée des destins

Auteur : Barjy L.

Collection : Roman Reality

Genre : Littérature contemporaine

ISBN Numérique : 978-2-37521-107-6

ISBN Papier : 978-2-37521-108-3

Effacer
UGS : ND Catégorie :
Brands:Barjy L

Description

À la croisée des destins de Barjy L.

La souffrance des uns ne peut exister en dehors du regard des autres.

Des portes closes, des greniers cadenassés, des coups que l’on étouffe, des cris que l’on muselle, des existences que l’on nie. C’est le destin de ces milliers d’êtres qui souffrent de la violence des hommes sans que personne ne leur tende la main. Parce que les autres ne savent pas, ne voient pas. Ou ne veulent ni voir ni savoir.

Ce destin, c’est celui de Raiden – Rage – qui tente de noyer sa souffrance dans celle des combats clandestins. Pour oublier la violence d’un père, la lâcheté d’une mère et les yeux d’un petit frère.

C’est aussi celui de Kian, l’enfant du grenier. Kian qui n’a ni âge, ni nom, ni passé. Il n’est personne. Il n’est rien, si ce n’est trente années d’horreurs à jamais gravées dans sa chair.

Mais il arrive que les destins se croisent et que, de l’avanie humaine, surgisse la plus pure des amitiés. Quand deux âmes perdues se rencontrent derrière les portes d’un hôpital psychiatrique et tentent, avec cette rage de vivre qui est tout ce qu’il leur reste, de se reconstruire. Ou peut-être seulement de se construire autrement…

Brand

Barjy L

Informations complémentaires

Poids ND
Format

Broché, Ebook

4 avis pour À la croisée des destins

  1. stephanie losset (client confirmé)

    J’ai découvert l’univers de Barjy grâce à ce livre. Le style d’écriture très moderne rend le récit encore plus touchant, plus sensible. Le thème abordé est très sombre, mais Barjy y laisse toujours de la lumière, de l’espoir.
    Certaines phrases, certains passages m’ont mis les larmes aux yeux. Ce fut une vraie claque cette descente dans la violence, et la folie humaine. Elle y met aussi l’accent sur l’indifférence à laquelle les victimes sont confrontées. Ce livre les met en avant, leur offre la possibilité de nous interpeller sur ce sujet. Elle leur accorde l’attention que les victimes devraient toujours recevoir.
    J’ai depuis lu ses autres écrits, et à chaque fois, elle m’emmène avec talent dans son univers. Un auteur à découvrir très vite.

  2. minikoda33

    Il y a les livres qui vous donnent envie de rire, ceux qui vous touchent, et il y a ceux qui vous bouleversent au point de rester gravé dans votre mémoire. « A la croisée des destins » est encore au-delà de ça. Pour être franche, je ne saurais vous dire pourquoi vous devez lire ce roman, mais faites le. Cette histoire, qui n’est pourtant pas une romance, est certainement la plus belle histoire d’amour qu’il est possible de vivre. Celle de deux âmes sœurs qui se reconnaissent dans leur douleur, dans leur passé. Ce roman prend littéralement aux tripes, personnellement, il m’a tiré quelques larmes. Vous ne sortirez pas indemnes de cette lecture.
    Un très bel hommage à toutes ces victimes de la monstruosité humaine et un réel coup de cœur pour moi.

  3. garance.dejorna (client confirmé)

    À la croisée des destins est un roman qui ne se lit pas en bord de mer pour se détendre. C’est une histoire qui se lit avec difficulté, parce que les thématiques sont très, très dures et surtout réalistes ; voilà pourquoi elles font mal.

    Nous suivons Raiden, un débauché qui se rattache à la vie à la seule force de son désarroi. Dans un hôpital psychiatrique où il commence un stage, il y rencontrera Kian, un enfant qui toute sa vie n’a connu que la violence et torture tant psychologique que physique. Avec eux, un entourage très bien soudé et présent les accompagnera. Chaque personnage détient sa particularité qui le rend unique aux yeux du lecteur, mais sait également apporter à l’histoire et à l’évolution des protagonistes. Des protagonistes qui se sauvent mutuellement.

    Ne vous attendez pas à de la romance tendre, des baisers et des scènes niaises, mais bien à rentrer dans la tête d’hommes qui, toute leur vie, n’ont connu que l’enfer. C’est violent, difficile à lire, parfois, percutant, poignant, mais aussi touchant. En commençant ce livre, j’avais peur de tomber dans du « too much » et dans une histoire en gros manque de réalisme. Je me suis complètement fourvoyée. Parce que non seulement c’est réaliste, mais en plus, il n’y a pas une thématique délaissée parmi celles présentées.

    Dans ce roman, il faut s’armer de patience pour suivre l’évolution de Kian, car c’est sur ça que se base tout le livre. Parfois, il y aura des échecs, parfois des victoires, et tout ça… ces frustrations devant la défaite, ces joies devant la réussite, on le vit. On vit avec Kian, on entre dans sa tête et on subit avec lui. Il en va de même pour Raiden, dont l’évolution psychologique est tout aussi magnifique que celle de Kian. Leur attachement va au-delà de l’amitié, au-delà de l’amour. C’est ce qui rend cette histoire d’autant plus magnifique.

    Il ne faut pas non plus s’attendre à ce que Raiden réussisse tout tout seul, les personnages secondaires apportent aussi, si ce n’est tout autant.

    Évidemment, cette histoire a ses quelques défauts, notamment une narration très particulière à laquelle il est difficile de s’accoutumer. Les nombreux ellipses et flash-back (un peu comme un scénario de film) ont rendu selon moi le début assez décousu et brouillon, d’autant que certaines n’apportaient pas grand-chose. Il y a quelques creux parfois, des scènes qui tirent un peu en longueur, il arrive que les coupures manquent de subtilité, cependant, on finit par s’y habituer et le fond prime sur la forme, qui reste poétique à de nombreux moments.

    En toute franchise, je ne recommande ce livre qu’aux friands de psychologie ; vraie psychologie. Il ne faut pas espérer une romance mignonne et une fin bisounours, mais suivre un cheminement de pensées toutes plus complexes les unes que les autres. Cette lecture ne laisse pas indemne, elle est dure, mais extrêmement profonde.

    Merci à l’auteure d’avoir parlé et écrit au nom de tous ces enfants maltraités.

  4. sheilylarash

    C’est de la balle, voilà. Ça faisait presque un an que je n’avais rien lu d’autre que des mangas et me remettre à la lecture de bouquins avec une pépite pareille ca fout la barre très haute. Tous les personnages puent l’humanité et la justesse dans leur défauts et leurs tourments, leurs erreurs et leurs doutes, leurs qualités et leurs rêves. Des personnages principaux aux plus secondaires, aucun ne m’a laissée de marbre. Ils avaient tous quelque chose de profondément palpable et incarné. J’ai adoré Franck, même si on le voit peu, parce que son désir de voir les hommes et pas les actes, ca ma énormément parlé. Le livre est dur, le livre est beau, ce sont deux affirmations. J’ai ouvert le bouquin en début d’après-midi, je savais pas si j’allais réussir à le lire mais j’ai su au bout deux phrases que je le reposerai pas avant de l’avoir terminé, Rip les yeux. Souvent, je me suis arrêtée sur des passages parce qu’ils étaient durs, mais je voulais connaître la suite quand même. Les sujets traités sont extrêmement graves et abordés une justesse incroyable. Aucune fausse note. La réalité dans toute sa cruauté. Et merci pour ces mots. Merci de donner de la voix à ceux qui n’en ont pas, à ceux qui ne l’ont plus, à ceux qui l’ont perdu, à ceux qui ne parleront plus. Et merci pour toute cette lumière aussi parce que le livre est dur, mais il n’est pas noir, au contraire. On est témoins de l’évolution en dents de scie des personnages parce que la reconstruction, c’est essayer, réussir, tomber, stagner, régresser, essayer. Ça prend du temps d’aller mieux. C’est long. Ça prend une vie, même. Il y a pas de solution miracle, l’auteure le montre à la perfection. Je me suis retrouvée à sourire comme une débile sur certains passages qui débordaient de tendresse et l’instant d’après j’avais le cœur en miette ou j’étais totalement révoltée par toute l’injustice subie par les personnages. Kian est magnifique, Rage aussi. Merci de l’avoir écrit. Mais genre merci mille fois.

Ajouter un Avis
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique