Au terme de cette année 2017 qui s’achève, il est l’heure de dresser le traditionnel bilan. En cela, nous avions envie de remonter un peu plus loin que le 1er janvier dernier. Nous avions envie de toute reprendre depuis le début. Et la première chose qui nous vient à l’esprit en regardant par-dessus notre épaule, c’est que 2016 et 2017 ont été des années aussi éprouvantes que merveilleuses pour Mixed, et ce à plus d’un titre.
Éprouvantes, car lorsque nous avons créé Mixed, nous savions surtout ce que nous ne voulions pas faire. Nous ne voulions pas publier les livres que nous lisions déjà. Nous ne voulions pas faire comme tout le monde. Arrogant, n’est-ce pas ? Et pourtant nous nous sommes lancées dans le grand bain avec cette unique vision, cette petite étincelle qui nous paraissait si lointaine… Presque insaisissable !
C’est aussi ce qui a rendu ces deux années aussi merveilleuses. Parce que, pas à pas, sans nous presser, sans nous hâter, à notre rythme, nous avons donné corps à cette étincelle. Nous avons construit notre vision autant que notre ligne directrice, un mot après l’autre, une page après l’autre. Grâce à vous, grâce à l’équipe qui nous épaule chaque jour, et aussi un peu grâce à nous-mêmes.
Bien sûr, nous avons connu des bourrasques, des tempêtes et même des raz de marée. Malgré ça, nous avons tenu bon et aujourd’hui nous sommes fières du chemin parcouru. Nous sommes fières de nous tenir là où nous sommes : devant vous.
Il y a quelques mois, au détour d’une de ces conversations dont le sort a le secret, une de nos auteurs nous a dit :
« Mixed commence vraiment à se faire sa place. Quand j’en parle, tout le monde m’en dit du bien. En fait, cette maison est un gage de qualité pour beaucoup d’auteurs qui veulent se lancer. Votre manière de filtrer semble beaucoup plaire. J’ai eu l’occasion de discuter avec pas mal de personnes dont la seule crainte est de voir Mixed sombrer dans le côté commercial en oubliant de faire primer la qualité.
Quand j’ai dit à ceux qui me suivent que c’était Mixed qui me publiait, ils ont tous dit que c’était vraiment la classe quoi. Comment tu veux rester modeste après ça, hein? ! »
Je ne sais pas si, nous, nous sommes parvenus à rester modestes face à une telle déclaration ! Mais une chose est sûre : elle a fait bien plus que nous émouvoir. Parce que ces quelques petits mots, c’était comme d’enfin toucher du doigt la concrétisation de cette vision naguère si évanescente. Ces lecteurs anonymes avaient su saisir l’essence de ce qui nous anime, de ce qui pousse l’équipe à se dépasser, jour après jour, pour vous offrir le meilleur de nous : nos livres. Les livres de nos auteurs.
C’est pourquoi, aujourd’hui, nous voulions adresser un message à ceux qui s’inquiètent, ceux qui nous suivent, nous soutiennent, apprécient notre travail. À vous tous. Nous ne changerons rien à notre vision ni à notre désir de bien faire.
Alors oui, peut-être que nous ne vous offrons qu’une dizaine de titres par an. Et nous en sommes fières. Immensément fières. Parce que chacun de ces livres représente un petit morceau de cœur, d’envie, de motivation. Et une masse énorme de travail.
Oui, le talent n’exclue pas le travail, nous en demeurons persuadées. Alors nous sélectionnons, lisons, corrigeons, réécrivons… Encore et encore. Côte à côte avec l’auteur. Au coude à coude jusqu’à la naissance de son bébé. Jusqu’à ce moment où il devient un peu le vôtre.
Et cela ne changera pas. Jamais. Parce que lorsque vous venez nous rencontrer, sur le net ou en salon, et que vous nous dites : « Ce que je préfère dans un livre, c’est… », notre vrai plaisir à nous, c’est de déposer entre vos mains l’œuvre qui vous correspond. Celle qui vous fera, rire, vibrer, réfléchir. Celle que vous attendiez.
Publier un livre demande de l’humilité. De l’intimité aussi. Un rapport de confiance qui nous permet d’échanger librement avec nos auteurs et nos lecteurs. De même que cela demande un véritable respect de l’objet livre, de son écriture jusqu’à sa conception physique. Un amour de ce qu’il représente, des valeurs d’ouverture et de tolérance que véhicule la lecture. Sans cet amour, sans ce respect, nous ne serions pas capables de faire notre métier. Ou du moins de le faire bien.
Aussi, pas question pour nous de nous lancer dans des rythmes infernaux, d’enchaîner les publications comme d’autres enfilent les perles. Chaque livre est unique. Son contenu, mais aussi son histoire, la route qu’il a suivi pour arriver jusqu’à nous, jusqu’à vous. C’est cette histoire que nous souhaitons vous offrir pour chacun de nos titres. Ce qui demande du temps. De la patience. Du perfectionnisme.
Aujourd’hui, grâce à vos messages, nous avons la certitude d’avoir fait le bon choix, de ne pas nous être égarées en cours de route alors que nous construisions cette vision. Et nous attaquons l’année 2018 à notre place : à vos côtés. Avec le sourire et des projets plein la tête, plein le cœur. Alors merci, merci à vous tous. Lecteurs, auteurs, correcteurs, relecteurs, graphistes, maquettistes, lecteurs du CL, chroniqueurs… Vous tous qui avez fait de Mixed ce qu’il est aujourd’hui.
Pour conclure ces vœux, nous tenons à dire que nous ne savons pas où nous serons dans deux ans, cinq ans, dix ans. Et qu’importe. Parce que viendra un jour où nous nous retournerons, regarderons une étagère bien remplie, comme les deux petites vieilles que nous serons, et pourrons nous dire en toute sincérité : « Ma caille, on a bien bossé ».